Le Nigéria, une puissance agricole à l’horizon 2021 : «Ce sera la faillite pour nos producteurs», dixit Clovis ADANZOUNON-PDG Groupe APIAS – EPISODE 2/4

Poursuivons notre entretien avec le PDG du Groupe APIAS pour comprendre davantage les enjeux de cette mesure.

  • Mr le PDG du Groupe APIAS, s’agit-il d’une mesure de guerre économique? Si oui, expliquez-vous.

 Il s’agit effectivement d’une mesure de guerre économique.                      

Je voudrais rappeler que la guerre économique est l’affrontement que se livrent les Etats-nations pour s’assurer le contrôle des « ressources rares » nécessaires à leur économie ». 

Et dans le cas actuel, les actions du Nigéria envers ses voisins dont le Bénin est de promouvoir son économie en éliminant les causes exogènes pouvant lui porter atteinte.

Les actions du Nigéria visent à sécuriser les différents investissements qui sont en train d’être faits.

Ce que protège le Nigéria c’est entre autres :

  • Près d’un milliard de dollars investi par le gouvernement dans l’agriculture
  • La mise en place par la Banque Centrale d’un fonds de 26 Milliards de dollars au profit de l’agro-industrie
  • La possibilité d’obtenir des investissements directs étrangers dans l’agriculture pour environ 250 milliards de dollars
  • De sécuriser les investissements des opérateurs locaux dont DANGOTE, qui vise investir 4,6 milliards de dollars dans l’agriculture
  • Etc.

Il est donc évident que pour sécuriser ses investissements, des actions drastiques telles que la fermeture, même temporaire, des frontières seront prises par le Nigéria. Et pour justifier cette fermeture, le Nigéria estime que :

  • la contrebande lui fait perdre environ 200 Milliards de dollars pour le détournement des importations de véhicules
  • la contrebande empêche un contrôle efficace des denrées alimentaires et expose ses populations à l’intoxication en même temps qu’elle sape les efforts en cours pour le développement de l’économie locale.

Donc pour un pays qui veut réduire sa dépendance de la rente pétrolière, toutes initiatives entretenues par ses voisins ou ses opérateurs locaux  et visant à saper ses projets seraient à combattre.

  • Mr le PDG du Groupe APIAS, en s’inscrivant dans une perspective de vie en autarcie, peut-on penser que le Nigéria pourra tenir le coup ?

La volonté du Nigéria n’est pas de vivre en autarcie. Mais la suite dépend étroitement des résultats que les autorités auront obtenus. Cette initiative de fermeture des frontières peut ne pas durer les 28 jours comme cela a été annoncé. Mais, nous ne pouvons pas dire dans combien de jours exactement la mesure va être levée.

Retenons simplement que l’autosuffisance prévue par le Nigéria va dégager des surplus qui vont être exportés. A partir de là, Il aura besoin de ses voisins.

                                                                                                                                                                                                                A suivre…              

Renseignements
Contact: +229 95959854/95973421/95962659

WhatsApp: +229 99703811
Facebook: www.facebook.com/apiasbenin/
E-mail: infos@apiasbenin.com
eidsbenin@apiasbenin.com

 

Vous avez aimé, Partager!
    Le Nigéria, une puissance agricole à l’horizon 2021 : «Ce sera la faillite pour nos producteurs», dixit Clovis ADANZOUNON-PDG Groupe APIAS – EPISODE 2/4

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *