Le Nigéria, une puissance agricole à l’horizon 2021 : «Ce sera la faillite pour nos producteurs», dixit Clovis ADANZOUNON-PDG Groupe APIAS – EPISODE 1/4

Le cabinet APIAS, un cabinet spécialisé en sécurité et en analyse stratégique a choisi d’entretenir nos amis webistes sur l’impact de la fermeture des frontières avec le Nigéria voisin par un de ses Experts en la personne de Monsieur Clovis ADANZOUNON, PDG du Groupe APIAS.

 

  • Mr le PDG du Groupe APIAS, Depuis le 20 août 2019, nous assistons à la fermeture des frontières du Nigéria avec ses voisins. Quelles appréciations en faites-vous ?

 Merci, Monsieur le Journaliste. Effectivement nous avons appris comme tout le monde la fermeture des frontières nigérianes au motif d’exercice de sécurité conjoint entre forces nigérianes. Il faut dire que ce n’est pas un évènement qui nous a surpris.

En effet, le cabinet APIAS fait depuis au moins cinq (05) ans, une veille assidue sur le Nigéria. Et ceci nous a permis entre autres de voir venir cette situation. Toutes personnes intéressées par nos prestations peuvent s’informer davantage sur notre site web www.apiasbenin.com ou se rapprocher de nous.

De cette veille, on retient que les opérateurs économiques, les fonctionnaires des douanes et des autorités politiques ont eu à suggérer ou déclarer la fermeture de frontières avec le Bénin pour raison économique.

Tenez par exemple :

  • En 2017, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’Association des fabricants du Nigeria, le contrôleur général du Service des douanes du Nigéria, le colonel Hameed Ali avait exprimé la nécessité d’une fermeture totale de la frontière sud-est du Nigeria avec le Bénin
  • Toujours en 2017, notamment en Avril, le président national de l’association des importateurs de poisson, Lamina Rasheed, déclarait que l’importation illicite et la contrebande des produits de pêche grève la production locale. il a affirmé que la majorité des produits de pêche illégalement introduits au Nigéria passe par la République du Bénin, et que sans action immédiate pour décourager les malfaiteurs, ces derniers n’arrêteront pas.
  • En Juin 2018, le Ministre de l’Agriculture déclarait que très prochainement, il sera procédé à la fermeture des frontières avec un des pays voisins car ce dernier favorisait la contrebande ;
  • Plus proche de nous, en 2019, l’opérateur Dangoté a fustigé la contrebande des produits importés par le Bénin.

Ce sont là quelques éléments qui ne devraient pas laisser indifférentes nos autorités.

 

  • Mr le PDG du Groupe APIAS, cette situation était-elle prévisible ? Si Oui, Pourquoi ?

Bien évidemment que la situation était prévisible. Pour qui fait la veille sur le Nigéria, les indicateurs montraient des signes évidents d’une mesure drastique. Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, il avait des indices qui laissaient entrevoir des actions du gouvernement nigérian.

Il faut retenir que ce n’est pas la première fois que le Nigéria fermait ses frontières.

Dans les années 80, notamment de 1984 à 1985, sous l’impulsion du Président Buhari, les frontières nigérianes avaient été fermées.

En 2003, sous l’impulsion du Président Obasanjo, les frontières ont été aussi fermées.

Depuis 2016, la volonté de fermeture de frontière et les demandes dans ce sens n’ont pas cessé d’être renouvelées.

D’autres indices à mettre à l’actif des avertissements, ce sont les interdictions d’importations par voies terrestres et les injonctions à limiter le financement de l’importation des produits alimentaires en devises étrangères.

                                                                                                                                                               A suivre…              

Renseignements
Contact: +229 95959854/95973421/95962659

WhatsApp: +229 99703811
Facebook: www.facebook.com/apiasbenin/
E-mail: infos@apiasbenin.com
eidsbenin@apiasbenin.com

 

Vous avez aimé, Partager!
    Le Nigéria, une puissance agricole à l’horizon 2021 : «Ce sera la faillite pour nos producteurs», dixit Clovis ADANZOUNON-PDG Groupe APIAS – EPISODE 1/4

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *