LA PAROLE A L’EXPERT DU GROUPE APIAS-EPISODE 5/5

Que retenir comme conclusion pour cet entretien sur la sécurité des grands évènements ? voyons ensemble ce que dit l’Expert.

 

  • Quels commentaires faites-vous de la situation de la sécurité en Afrique de l’Ouest du fait des groupes terroristes et djihadiste ?

Le terrorisme au-delà de l’impact humain certain, fragilise les économies des pays où il sévit.

Leurs capacités de nuisance sans cesse grandissante laisse penser qu’ils bénéficient d’une part d’appuis de lobbies dont le maître-mot est l’intérêt et d’autre part du silence des communautés. Mais, il faut convenir que c’est d’abord de la faute des Etats. En effet, le développement non intégral d’un territoire est une opportunité pour ses groupes qui s’inscrivent dans une logique de justicier. Et qui dit Etat, parle aussi bien des gouvernants que des politiques d’opposition. Et il s’agit encore une fois de la question des renseignements généraux à travers les acteurs civils, les acteurs militaires, les cabinets privés et toutes les forces pouvant contribuer à éradiquer le phénomène. Jusqu’à présent tous les gouvernants pensent que seules les forces militaires pourront régler le problème. Erreur ! Ils pensent que les militaires viendront à bout. Erreur ! Les forces les plus aptes sont les forces de police, déjà habituées à la guérilla urbaine.

 

  • Quelles Assistances pouvez-vous apporter aux Etats en vue de consolider leurs efforts de sécurité des biens et des personnes, notamment dans la région Afrique de l’Ouest où s’illustrent le Groupe Etat islamique et les djihadistes ?

 

Dans le contexte actuel d’insécurité, la priorité pour consolider les efforts de sécurité des personnes et des biens est sans nul doute le renforcement de la Communauté des Renseignements.

Il faut retenir que les auteurs des attaques sont des humains et vivent dans des communautés. Ils sont issus de familles. Ils ont eu des amis avant de prendre leur distance. Il s’agit donc pour les Etats de renforcer et d’optimiser les capacités humaines, matérielles et financières pour les Renseignements Généraux. Il y a là un espoir.

Au-delà de cet aspect, il faut prendre en considération les jeux de pouvoirs et de lobbies dans l’analyse stratégique des forces en présence dans le cadre de la sécurité.

Le défaut de synergie et les luttes intestines sont des brèches pour tous les systèmes de Renseignement. Un Etat qui veut performer sa sécurité doit en tenir compte.

Suite et fin

Renseignements
Contact: +229 95959854/95973421/95962659
WhatsApp: +229 99703811
Facebook:  www.facebook.com/apiasbenin/
E-mail: infos@apiasbenin.com
eidsbenin@apiasbenin.com

Vous avez aimé, Partager!
    LA PAROLE A L’EXPERT DU GROUPE APIAS-EPISODE 5/5

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *