LA PAROLE A L’EXPERT DU GROUPE APIAS-EPISODE 4/5

La question terroriste dans le cadre de la sécurité. Que préconise APIAS. Suivons ensemble.

 

  • Quelles recommandation pourriez-vous formuler à l’endroit des grandes faitières du monde sportif comme la FIFA ou le CIO et la CAF ?

La première recommandation est d’associer intimement les acteurs privés de la sécurité comme les acteurs publics afin de mutualiser les informations en vue du déploiement d’un service d’ordre imparable car la sécurité des personnes et des biens est sacrée.

Pour ce faire, les instances faîtières doivent toujours s’associer les personnes et structures compétentes pour prévenir les risques et/ou gérer efficacement tous troubles à l’ordre public. Ces instances faîtières ne doivent pas dormir sur leurs lauriers. Tous les avis sont utiles car, ce qui est prévu comme service d’ordre peut à tout moment, même à la veille connaitre un chamboulement.

 

  • En cas d’alerte d’attaque terroriste, quelles doivent être les mesures à prendre pour protéger les sportifs et spectateurs dans une enceinte sportive ?

Qui parle d’alerte, dit surtout que l’évènement est imminent.

Les actions à mener sont fonction des niveaux de responsabilité, des qualités et statuts des acteurs en présence et de la situation.

Les actions ne peuvent pas être les mêmes si l’alerte concerne le site sportif ou si c’est en dehors.

Chaque situation offre une diversité d’actions.

Dans le cas où l’attaque est en dehors du site, il y a lieu de maîtriser la communication, de sécuriser les issues du site, de définir un plan d’évacuation qui s’appuie sur les actions coordonnées avec les forces de sécurité et les acteurs civiles. Une mauvaise communication avec les spectateurs va induire des mouvements de foules préjudiciables aux populations. C’est ici le lieu de mettre en exergue la question des Renseignements Généraux que nous avons l’habitude de négliger dans les pays africains car le terroriste ne va pas se lever le jour de l’évènement. Il a eu lieu temps de se préparer, et s’armer. Si les services de renseignements venaient à avoir l’information vont tuer le projet dans l’œuf. Toute alerte de dernière minute est une défaillance des services de Renseignements Généraux.

A suivre…

Renseignements
Contact: +229 95959854/95973421/95962659
WhatsApp: +229 99703811
Facebook:  www.facebook.com/apiasbenin/
E-mail: infos@apiasbenin.com
eidsbenin@apiasbenin.com

Vous avez aimé, Partager!
    LA PAROLE A L’EXPERT DU GROUPE APIAS-EPISODE 4/5

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *