Fraudes dans les banques et assurances: le PDG APIAS dévoile les secrets (2/3)

Dans le domaine de la banque, comment la fraude se manifeste-elle ?

Clovis ADANZOUNON : Dans le domaine de la banque, les fraudes internet en banque se manifeste généralement par les détournements c’est-à-dire le vol d’argent ou de matériel, l’utilisation non autorisée d’un bien ou équipement, la malversation diverses : soustractions de fonds sur des comptes de clients ou des comptes internes, paiements intentionnels de faux chèques ou faux ordres de virements, le détournement de compte de personnes décédées ou disparues, etc. Nous avons également fraudes liée aux factures et aux remboursements fictifs (les frais de voyage et dépenses majorés, les heures supplémentaires non justifiées, les paiements effectués pour des travaux non exécutés) ; les pots de vin / backshich (les cadeaux reçus et non déclarés, les voyages et les loisirs offerts par des clients, les pourcentages reçus sur les prêts consentis, les conseils rémunérés : « frais de consultant »). Les conflits d’intérêt c’est-à-dire les participations chez un fournisseur, les parents recrutés ou employés par un fournisseur peuvent aussi être sources de fraudes internes.

Quant aux fraudes externes, elles sont commises par des individus agissant isolément ou intégrés dans un réseau, dans lequel chaque membre a une attribution bien définie. Nous avons donc des fraudes relatives aux chèques (les contrefaçons ; le faux intégral et les falsifications ; les fraudes liées aux chèques volés ou perdus). Les vols de chèques sont réalisés dans les banques, dans les imprimeries, en cours de transport, lors des cambriolages chez les particuliers, dans les voitures, les centres de tris postaux, dans les boites aux lettres et à l’occasion des vols dits « à la tire ». Nous avons également des fraudes liées aux virements bancaires c’est-à-dire l’émission de faux ordres de virement et les fraudes liées à des mises à disposition de fonds pour retrait d’espèces.

Qui peuvent être victimes des ces types de fraudes ?

Clovis ADANZOUNON : Les victimes de fraudes aussi bien internes qu’externes se retrouvent à tous les niveaux de la chaine que ça soit dans les assurances que dans la banque. On a donc les employés, la direction de la banque ou de la maison d’assurance, les fournisseurs, les clients, etc.

Quel est le profil d’un fraudeur interne et comment l’identifier ?

Clovis ADANZOUNON : Le profil type du fraudeur interne est multiforme. Nous avons les employés qui jouissent d’une certaine ancienneté ; ceux qui occupent des positions de confiance ; les employés qui travaillent au-delà des heures normales sans justification ; ceux qui ne prennent jamais de congé bien qu’ils en ont droit ; ceux qui vivent au-dessus de ses moyens ; ceux qui sont émotionnellement instable et les alcooliques ou drogués.

Pourquoi l’employé qui travaille au-delà des heures normales peut être considéré comme un potentiel fraudeur Monsieur le Directeur ?

Clovis ADANZOUNON : Vous savez, l’Agence Privée d’Investigation et de Stratégie que je dirige et dont l’Ecole Internationale de Détective et de Stratégie est un démembrement a mené ces dernières années des investigations pour de nombreuse structures dont je taire les noms ici. De ces investigations, il en est ressorti que certains fraudeurs justifient leurs actes par le fait qu’ils sont sous payé ou qu’ils font des heures supplémentaires mais ne sont pas rémunéré. Les patrons d’entreprise doivent donc faire beaucoup attention à ces genres d’employés. Dès lors que de tels employés sont détectés ou un cas de fraude se produit ou déclaré par une victime, une investigation s’impose.

Vous avez aimé, Partager!
    Fraudes dans les banques et assurances: le PDG APIAS dévoile les secrets (2/3)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *